E-commerce : 15 minutes pour augmenter vos ventes de 10-40%, à CHAQUE promotion [technique à copier-coller]

Coucou,

 

Vous allez bien ? 

 

Moi, oui. 

 

J’adore rester à Paris en août, c’est reposant, il n’y a personne. 

 

Je peux trottiner à contre-sens sur le boulevard Sébastopol, c'est sympa.

 

Bon. 

 

Vous voulez gagner plus d’argent en e-commerce, régulièrement ?

 Sans travailler plus (enfin, juste une quinzaine de minutes) ? 

 

(Oui, on rentre dans le vif du sujet, sans atermoiements). 

 

Eh bien… 

 

Je vais vous donner un petit conseil

 

Et une technique très concrète, qui augmentera vos ventes à chaque fois que vous lancerez un produit… et que vous pouvez implémenter en 15 minutes chrono, et qui est à l’origine de dizaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires chez mes clients chaque mois. 

 

Alors que ce n’est rien d’incroyable.  

 

Commençons. 

Imaginez que vous organisez une soirée chez vous....

 

Votre crémaillère, par exemple. 

 

Et vous avez envie de maximiser le nombre de participants.

 

Comme vous êtes une personne méticuleuse, vous décidez de vous lancer dans les préparatifs 14 jours à l’avance. 

 

J-14 

Vous passez une demi-heure à créer un événement Facebook, à écrire une petite description amusante, à trouver une image de couverture qui reflète tout le fun de la soirée… 

 

Puis vous invitez vos amis à y assister. 

 

Une petite minorité vous confirme tout de suite qu’elle sera là, soit en cliquant sur le bouton “participer”, soit en postant un petit message sur le mur de l’événement. 

 

Quelques-uns vous envoient même directement un MP pour vous dire à quel point ils ont hâte d’y être (souvent les mêmes personnes qui réclament cette fameuse crémaillère depuis des mois)

 

J-10 : ça avance

Le temps passe. 

 

Quelques-uns de vos amis ont cliqué sur “participer”, d’autres vous expliquent qu’elles sont “trop triste de pas pouvoir être là” parce qu’elles ont mieux à faire (elles ne vous le disent pas comme ça hein, mais vous avez très bien compris.)

 

Mais il y a quand même la bonne moitié qui font les morts ! 

 

Vous postez donc le message suivant sur l’événement : 

 

“Coucou les loulous, 
Je lance un petit sondage pour savoir à quelle fin utiliser mon grand saladier dimanche prochain (date de la crémaillère, pour rappel). 
A. Mojito à l’ancienne
B. Moscow Mule (avec concombres et tout le tralala)
C. Ti Punch d’étudiant
Votez pour que je puisse prévoir, on risque d’être nombreux !” 

Les réponses vous intéressent, mais l’idée c’est surtout que tout le monde se tape une notification Facebook et d’avoir quelques réponses en plus. 

J-5  : va falloir passer à l'offensive

On est presque bon. 

 

Vous savez qui sera - ou ne sera pas - de la partie . 

Enfin, presque. 

 

Il y a quelques éternels indécis qui ont mis “peut-être” (quelle option pourrie sérieux). 

 

Vous écrivez donc à nouveau un message sur le mur de l’événement :

“Dur, dur le lundi… 
Mais souvenez-vous, samedi, on se met bien ! 
Ramenez ce que vous voulez, une bouteille ou autre. 
J’ai prévu assez de trucs à manger pour l’apéro.
PS : Si vous n’avez pas encore répondu, dites-moi si vous venez pour que je puisse sortir assez de chaises de la cave !”

Ce post vous permettra d’avoir deux trois confirmations en plus. 

 

Si vous voulez vraiment maximiser le nombre de personnes qui viennent, vous pouvez prendre toutes les personnes qui ont répondues “peut-être” et leur envoyer un MP de ce genre : 

Sur lequel vous aurez un bon petit taux de conversion, de 20% minimum 

 

J-1 : on y'est presque

Plus que 24 heures !  

Pour relancer une dernière fois (afin de vous assurer que les personnes qui ont dit “oui” n’ont pas pris d’autre engagement par mégarde) vous envoyez un nouveau post dans le groupe : 

“On y est presque les amis ! 
Les bouchées apéritifs sont au four, le saladier de cocktail repose dans le frigo. 
Pour demain, il suffit de venir au : 
13 rue de la crémaillère, 750021 Paris. 
Le code de la première porte : 7A121
Le code de la deuxième porte : 12B90
On vous attend de pied ferme, n’hésitez pas à amener une bouteille si vous avez vraiment très soif. “

En parallèle, vous relancez toutes les personnes qui n’ont pas répondu, par MP, en leur donnant des arguments qui les touchent personnellement :

VOILÀ ! 

 

Normalement, si vous procédez de cette manière, vous vous assurez d’avoir le plus de personnes possible. 

Vous avez facilement augmenté le nombre de participants à votre soirée de 30-40% avec ces toutes ces relances. 

Non pas parce qu’ils n’ont pas envie de venir (enfin certains si, mais tant pis)… 

Mais parce qu’ils ont autre chose à faire que de penser à votre soirée (le taf, la famille, les amis, leurs amours)… 

 

Et parce qu’ils se demandent s’ils ont envie de votre offre ! 

  • Ils se demandent s’ils ont envie de passer du temps avec les gens qui sont sur la liste d’invités ,
  • Ils se demandent s’ils sont d’humeur à s’alcooliser , 
  • Etc. 

 

Voici donc ce qu’il faut retenir...

Si vous voulez que quelqu’un fasse quelque chose, il faut : 

 

- Lui dire de le faire, puis lui rappeler de le faire, puis lui re-rappeler de le faire. 

- lui faire comprendre que c’est à 100% dans son intérêt… puis, le lui rappeler, encore et encore. 

 

 

Voyons maintenant ce que tout cela à avoir avec le e-commerce et avec les promotions !

 

Eh bien c’est très simple. 

 

Quand vous lancez une promotion, vous le faites souvent de la manière suivante

 

ÉTAPE 1 : Vous le martelez sur votre site (avec une belle bannière tout en haut de votre home page). 

 

ÉTAPE 2 : Vous écrivez un mail à votre base de client et de prospects (= vos inscrits newsletter)

 

ÉTAPE 3 : Vous l’annoncez sur les réseaux sociaux (page Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin… vous avez compris)

 

Le mail ressemble à ça. 

(Note : Ce mail est dégueulasse, ne raconte rien, et presse le client comme un citron, sans avoir la politesse de s'adresser à lui comme à un être humain. Ça marche bien si vous êtes dans un business modèle “volume immense + produits cheaps” , mais c’est la pire idée si vous vendez des produits de qualité, qui demandent un minimum d’explication. Mais on en reparlera un autre jour. Fermons la parenthèse.)

 

Résultat ? 

 

Il y a un bon nombre de personnes qui vont se jeter sur cette occasion en or !  

 

Mais il y a aussi beaucoup de personnes qui : 

  1. ne pas voir votre mail/les posts d’annonce de la promotion (parce qu’il est enfoui dans sa boîte mail),
  2. Vont voir la promotion, vont être tentés, mais sont distraits dans le processus d’achats (ou se retiennent d’acheter pour “y réfléchir”). 

 

Et vous savez ce que la plupart des entreprises font ? 

 

Absolument rien. 

 

Alors qu’elles pourraient toutes augmenter leurs ventes en tapotant un tout petit peu sur leur clavier ! 

 

Il suffit de…

 

De… 

 

Aller, vous allez trouver. 

 

DE RELANCER ! 

 

Et le meilleur moyen de le faire, c’est en envoyant un mail de relance. 

 

Bien sûr, vous pouvez aussi relancer sur les réseaux sociaux, mais votre post sera englouti en une fraction de seconde par le fil d’actualité de vos prospects. 

 

C’est tellement simple, c’est génial.

 

Voilà donc ce que vous faites. 

 

J-3 de la fin de la promotion 

Vous envoyez un mail à votre base de prospect, qui leur dit quelque chose du genre : 

MAIL 1
“Hello, 
Je ne sais pas si vous avez vu, mais nous faisons actuellement une promotion de X% sur le produit P. 
Nous nous sommes dit que ça pourrait vous intéresser, sachant que ÉVÉNEMENTOÙLEPRODUITEPEUTETREUTILE arrive à grands pas. 
La promotion termine dans 3 jours, vous pouvez y accéder en allant ici ! 
À bientôt, 
X “

J-1 de la fin de la promotion 

Vous continuez, dans la même veine.

MAIL 2
“Hello, 
Notre promotion de X% sur le produit P se termine dans 24h ! 
 Il en reste encore quelques exemplaires, donc si vous voulez mettre la main sur un P avant ÉVÉNEMENTOÙLEPRODUITEPEUTETREUTILE, c’est le moment. 
À bientôt, 
X”

H-1 de la fin de la fin de la promotion 

Je sais ce que vous vous dites…

 

“H-1 ? Tu abuses, je n’ai pas envie de les spammer !”. 

 

Je pourrais vous répondre longuement, mais je vais le faire simplement : 

 

Est-ce que votre produit apporte quelque chose aux personnes qui l’achètent ? Est-ce que c’est une valeur ajoutée à leur vie ? 

 

Oui ? Allez-y alors, vous leur rendez un service en le leur proposant à -X%. 

 

Non ? Changez de métier. 

 

(En plus vos clients/prospects peuvent décider d’ouvrir vos mails ou non, ce sont des adultes). 

 

Voici donc ce que vous leur envoyez : 

MAIL 3
“Hello, 
Chaque année, on reçoit le même genre de messages “oh mince, je n’avais pas vu que la promotion se terminait, vous pouvez faire une exception svp ?”. 
C’est pour cela que je vous envoie ce message : la promotion de X% sur produit P se termine dans 1 heure ! 
Il nous en reste quelques-uns, faites vite ! 
Allez, j’arrête de vous ennuyer. 
X”

Voilà. 

 

Tout ça pour vous dire que vous passez à côté d’un bon gros paquet de vente si vous ne relancez pas les potentiels intéressés plusieurs fois avant la fin d’une promotion. 

 

Vous vendrez encore plus si vos mails de relance contiennent des arguments qui répondent à la question “pourquoi devrais-je en profiter ?”

 

C’est tout pour aujourd’hui. 

Ce que 1% des vendeurs de beaux produits savent (et que vous ignorez...)

© Copyrights 2021 by Conversation. All Rights Reserved.

1 Impasse de la Dîme, 14470 Graye-sur-mer